Equiper le potager de Damien

Depuis quelques mois, nous avons lancé ce qui constitue le volet économique de la Cité Damien : notre potager bio.

Deux objectifs

Prendre en charge une partie de nos frais de fonctionnement, mais également, à travers des jardins potagers, sensibiliser et former les enfants à une agriculture biologique. Beaucoup d’agriculteurs utilisent en effet des pesticides au Bénin, avec, à la clé, une contamination intensive du sol et des produits. Bref, le bio reste peu développé et commence à être recherché par les consommateurs.

Notre souhait

Monter une AMAP qui permettra à des consommateurs locaux de s’engager, de s’investir et de porter avec nous la démarche biologique. Pour nous, après quelques mois d’expérience, c’est aussi une option qui facilitera la vente de nos produits. En effet, en proposant des paniers à 3 000 F ou 5 000 FCFA par semaine, via un abonnement payé à l’avance, nous avons la garantie d’écouler nos produits et d’éviter un maximum de perte-gâchis.


Si les débuts sont prometteurs, il nous faut cependant répondre à la problématique de l’arrosage.
Et qui dit arrosage, dit eau.

  • Avoir à l’accès à l’eau, en particulier le soir, à l’heure où le soleil ne tape plus -> cela passe par la réalisation d’un second forage et d’un château d’eau, dédié uniquement à l’activité maraîchère ou l’arrosage des plantes. L’arrosage puise sinon (comme actuellement) dans le château d’eau destiné aux bâtiments. Ce château d’eau se remplissant grâce à une pompe solaire, une fois vidé, il ne donne plus la possibilité d’avoir de l’eau le soir jusqu’au petit matin…
  • Équiper notre potager d’un système de goutte-à-goutte : économiseur d’eau, mais aussi de fatigue pour l’équipe qui assure l’entretien des fruits et légumes.
  • Enfin, ces investissements nous permettront d’élargir notre espace à cultiver pour mieux répondre à la forte demande des consommateurs.

Que de bonnes raisons donc pour nous aider à réunir ces 15 000 €. Nous sommes à votre disposition pour répondre à toutes vos questions !

 

Les commentaires sont désactivés.