Historique

CDM-Site-Images-historique L’intuition du Centre Damien a tout d’abord été portée par le P. Serge Gougbèmon, alors aumônier de Réseau Picpus (mouvement picpucien des jeunes), au début des années 2000. Le P. Serge est ensuite rapidement rejoint dans son intuition par Domitille Blavot, actuelle directrice du Centre Damien au Bénin. En 2006, Réseau Picpus propose à une vingtaine de jeunes de vivre une expérience de solidarité internationale. Pendant trois semaines, ils assurent à Cotonou du soutien scolaire et donnent des concerts de sensibilisation pour l’association béninoise ASSOVIE. Cette association a pour objectif de sensibiliser la population  à la situation des enfants placés, dits vidomegons. À cette occasion, l’équipe rencontre des Béninois désireux de s’investir dans une action durable pour les enfants, en particulier dans le domaine du loisirs, secteur délaissé au Bénin. Ces attentes rejoignent celles d’autres acteurs de l’enfance au Bénin.

Sensibles à cette demande, le P. Serge et Domitille mûrissent la possibilité d’accompagner les Béninois dans la réalisation d’un tel projet. L’idée fait son chemin de part et d’autre, d’autres volontaires en France manifestent leur intérêt. Le projet est officiellement lancé en septembre 2008.

CDM-Site-Images-historique2 Il est proposé à des jeunes de participer à des séjours estivaux visant à faire l’expérience de la solidarité internationale. Sur place, à Cotonou, l’idée d’un projet pour les enfants a aussi mûri. Le P. Serge et Domitille décident alors de répondre à la sollicitation de l’équipe béninoise souhaitant mettre en place un Centre éducatif et de loisirs pour les enfants et d’orienter l’accompagnement de ses séjours dans le cadre de ce projet à long terme.
CDM-Site-Images-historique3 CDM_Site_Benin200935 jeunes se lancent dans l’aventure et partent pour Cotonou, après un an de préparation. Deux volets marquent cet échange solidaire : la recherche de financement en France pour permettre l’achat d’un premier hectare de terrain ; la sensibilisation à la pédagogie par le loisir sur place par l’organisation de deux centres de vacances. Le travail avec les équipes béninoises révèle un vide en ce domaine : les Béninois se posent en éducateurs plus qu’en animateurs et apprennent au final tout autant que les enfants ! À travers les temps de debriefing, il s’agit donc également de faire valoir qu’une activité de loisir concourt à l’épanouissement de l’enfant.
CDM-Site-Images-historique4 CDM_Site_Benin2010En France, le réseau de donateurs s’élargit. Un noyau de fidèles se constitue. Une deuxième équipe de 18 personnes se rend à Cotonou et réunit les fonds pour l’acquisition du 2e hectare de terrain. Sur place, une partie de l’équipe rencontre des acteurs de l’enfance en difficulté au Bénin, pour évaluer le bien-fondé du projet et ajuster la pédagogie à mettre en oeuvre. Les résultats nous confortent dans l’idée qu’un projet axé sur la dimension loisir est complémentaire des autres actions menées auprès de l’enfance. Le travail de sensibilisation au projet continue avec l’équipe de la paroisse Sainte Famille, puisqu’un centre de vacances y est organisé pour la seconde fois.
CDM-Site-Images-historique5 Les anciens membres des projets 2009 et 2010 manifestent le désir de continuer à s’investir pour le projet. Aussi, il est décidé de créer une association ayant pour but de soutenir la recherche de financement pour le Centre Damien et d’assurer le suivi du projet sur place, jusqu’à sa mise en oeuvre. L’association Centre Damien de Molokaï est créée le 22 mars 2011, à Paris.

> Les objectifs du Centre Damien
> L’équipe du Centre Damien