En route pour 2020

L’année 2019 a été une année riche en rebondissements, rencontres et enseignements, nous invitant à chercher notre équilibre pour relever au mieux les défis qui se présentent à nous.

L’ancrage local est une des orientations principales que nous avons poursuivi. L’enjeu est de garantir une structure pérenne, tant par la sécurisation administrative, que par l’appropriation progressive de l’esprit et des objectifs de la Cité Saint-Damien par ceux qui la font vivre. Ainsi, parce que cette maison est la leur, l’équipe permanente, les parents, ou encore notre réseau d’amis participent de plus en plus spontanément, avec nous, à la réflexion liée au développement et à la promotion de la Cité Saint-Damien.

La présence des enfants est une joie quotidienne qui donne sens à l’investissement tant humain que financier réalisé. Le passage de relais entre une équipe éducative majoritairement française à une équipe béninoise a été bénéfique. S’ouvrant à la pédagogie active, forte de ce qui lui a été transmis, l’équipe actuelle s’approprie ce qui est sa disposition, trouvant petit à petit les mots, les moyens, les méthodes adaptés pour expliquer aux parents et la communauté villageoise la démarche. Avec cette équipe, et avec les jeunes qui se sont investis avec nous, nous pouvons progressivement commencer à envisager l’ouverture et le développement des activités.

Après plusieurs années de travaux et d’investissements, nos bâtiments, eux, prennent vie et sens. L’articulation pôle éducatif – pôle économique prendra en 2020 son envol. Notre conviction reste ferme en la nécessité de transmettre aux équipes futures un lieu pérenne et viable. Cela demande, de façon parallèle, des investissements dans les deux domaines – l’économique étant bien au service de l’éducatif.

L’interculturel reste une aventure à la fois passionnante et difficile, suscitant de part et d’autre des ajustements permanents pour trouver l’équilibre. Quelle est la frontière entre la culture et ce qui nous choque, à titre personnel ? Cette frontière différant selon notre culture. Comment avancer sans juger ? Comment être au service, dans la rencontre, sans a priori et sans naïveté non plus ; au-delà de notre histoire commune qui laisse encore des traces ? Ces questions ne cesseront jamais d’être sur notre chemin. En tant que directrice, et accompagnante de l’équipe de la Cité Saint-Damien depuis plusieurs années, ma joie réside dans le chemin parcouru de part et d’autre : une forme de complicité et de confiance s’est instaurée, malgré les hiérarchies à respecter, pour bâtir notre maison ; des vies se construisent grâce à la sécurité financière apportée, mais aussi grâce à la communauté créée à la Cité Saint-Damien.

« Bâtissons notre maison commune ». Après dix années de persévérance et d’engagement, notre inauguration officielle est venue nous lancer cette invitation. 2020 sera la poursuite des chantiers entamés en 2019. L’éducation ne cessera jamais d’être notre visée, articulée à la promotion d’un environnement sain, garanti de notre bien-être, corps et esprit. Modestement, nous continuerons à répondre, avec nos limites, mais avec nos convictions et forces, à cet appel du Pape François. Nous continuerons d’apporter notre goutte à la construction de notre planète, cette maison commune.

Les commentaires sont désactivés.