Accueil > Blog > Témoignage d’Aline

Témoignage d’Aline

17 Mai, 2024

Dans cet article, c’est Aline, grande amie et supportrice de l’association depuis longtemps, qui prend la parole pour nous parler de son histoire avec le Centre Damien !

Quel est ton lien avec le Centre Damien ?

J’ai découvert le Centre Damien il y a plusieurs années, en entendant chanter le chœur Aluwasio à Paris. J’ai été touchée par le rythme et la beauté des chants en différentes langues africaines et intriguée par le fait que les recettes étaient entièrement destinées à financer le « Centre Damien ». A l’époque, le Centre Damien n’avait pas encore créé d’école et ouvrait chaque année pendant l’été un centre de loisirs éducatif pour les enfants d’un village du Sud Bénin, en envoyant des jeunes volontaires français, pendant l’été, pour l’animer.

 

J’ai eu la chance d’aller au Bénin en 2019, lors du voyage d’inauguration de l’école du Centre Damien. Un voyage extraordinaire, qui a été une rencontre coup de cœur avec le Bénin et les enfants du Centre Damien. J’ai été frappée par la beauté du lieu – les photos ou vidéos n’en donnent qu’un petit aperçu -, la gaieté et curiosité des enfants, leur envie d’apprendre et, déjà, tous les moyens mis à leur disposition au Centre : matériel d’apprentissage Montessori, salle de lecture, terrain de jeu et salles de classe en cours d’aménagement. Il faut savoir que les écoles primaires d’Etat au Bénin peuvent compter une centaine élèves par classe, ce qui rend tout apprentissage très difficile. Au Centre Damien, ce sont des classes d’une petite trentaine d’élèves qui ont pu être mises en place et cela fait toute la différence.

 

Depuis 2019, grâce aux fonds récoltés qui subventionnent les infrastructures et grâce aux recettes propres du Centre Damien (auberge, maraîchage, restaurant), les progrès sont incroyables, et c’est une école primaire complète qui est sortie de terre, dans un environnement arboré, avec un potager bio et des terrains de jeu.

 

Depuis plusieurs années, je participe à la « Foulée Béninoise », course annuelle du Centre Damien, qui permet de lever des fonds pour continuer à développer les infrastructures et, cette année, ouvrir des classes de maternelle.

 

Quelle est la nature du partenariat entre Desfilis et le Centre Damien ?

J’ai voulu partager ce projet avec mes associés et nos collaborateurs de Desfilis, cabinet d’avocats d’affaires à Paris. Ils étaient nombreux à avoir soutenu ma « foulée béninoise » les années précédentes et ont répondu « présent » pour lancer ce partenariat. Le partenariat consiste pour Desfilis à participer au développement du Centre par une contribution annuelle et, avec tous les membres du cabinet, à se lancer dans le défi sportif de la Foulée Béninoise, le 8 juin, au Bois de Vincennes, en levant des fonds auprès de sponsors, clients, famille et amis.

 

Qu’espère-tu faire vivre à tes collaborateurs à travers ce partenariat avec le Centre Damien ?

Nous allons vivre une belle aventure collective. Au quotidien, nous partageons les valeurs de performance et d’engagement au service de nos clients et sommes fiers de mettre ces valeurs au service d’un beau projet caritatif. J’espère que notre partenariat avec le Centre Damien sera un puissant vecteur d’unité et de cohésion interne et que chaque membre du cabinet participera avec enthousiasme à cette aventure.

Ce témoignage vous a donné envie de contribuer vous aussi au développement de la Cité Saint Damien ?

N’hésitez pas à faire un don ici

Vous voulez en savoir plus sur les actualités de l’association Centre Damien de Molokaï ?

Suivez-nous sur votre réseau social préféré !